Parc National du Mercantour,
Alpes de Haute Provence, 04.

Avec A.PHILIPPOT, Paysagiste DPLG, ENSP.

Cette étude se décompose en deux grands volets. D’une part, une réflexion sur la notion de «porte d’entrée» dans un Parc National à l’échelle mondiale, dans les Parcs nationaux français, et en particulier celui du Mercantour. Mettant en avant les spécificités des parcs français, leur évolution avec les récentes réformes, l’étude démontre que la compréhension de ces parcs va aujourd’hui vers la visibilité d’une nouvelle entité plus globale comprenant le
cœur et l’aire d’adhésion du parc.

Ainsi se pose aujourd’hui la nécessité de repenser la notion de porte d’entrée dans le cadre d’un processus intégrant la zone d’adhésion. Le second volet prend pour cas concret la porte de Bayasse. Elle propose une nouvelle typologie d’entrée dans le Parc National du Mercantour au travers de la notion de «vallée-porte», axe d’entrée instaurant une progression depuis les limites de l’aire d’adhésion jusqu’au cœur du parc.